Dans la profusion du réseau, on distingue quelques formes fixes qui permettent de dresser une typologie des mondes numériques. les jeux, les réseaux sociaux, les blogues, les écritoires, les espaces virtuels et les espaces augmentés

 

Les jeux.

Les jeux sont une partie intégrante des mondes numériques L’internet dans son ensemble procède de l’idée de quelques pionniers qui voyaient dans les ordinateurs autre chose que des broyeurs de chiffres

Aujourd’hui, on distingue classiquement

1. Les jeux de plate forme : le joueur saute de plate forme en plate forme pour atteindre un but malgré les embuches qui parsèment son chemin. Des bonus dispersés dans l’espace du jeu augmentent ses capacités (vitesse, force…) ou lui en donnent de nouvelles.

2. Les First Person Shooter dans lesquels le joueur voit l’action en première personne. Le joueur trouve dans l’environnement des objets pour se soigner et pour s’armer.Le joueur dispose d’un armement qui devient de plus en plus puissant au fil des jeux.

3. Les jeux de simulation dans lesquels ont simule une activité (conduite automobile, aviation…)

4. Les jeux de stratégie en temps réel. Le joueur s’occupe du développement stratégique de la faction qu’il commande. Il doit générer le développement de bâtiments et des unités qu’ils produisent. Le développement peut concerner les domaines militaires, scientifiques, sociaux, politiques…

5. Les jeux de rôle et d’aventure qui procèdent des jeux de rôle à la Dongeons et Dragons. Le joueur incarne un personnage avec des caractéristiques physiques et mentales qui déterminent ce qu’il lui est possible de faire.

6. Les jeux massivement multijoueurs : les jeux massivement multi-joueurs deviennent un élément du paysage des mondes numériques avec la démocratisation du haut débit. Des serveurs informatiques produisent des mondes dans lesquels des joueurs interagissent avec des entités gérées par les serveurs (les personnages non joueurs) ou par d’autres joueurs (personnages joueurs). Les joueurs réalisent des quêtes données par les PNJ, collaborent et combattent entre eux.

7. Les browsers games sont des jeux qui se jouent avec le navigateur internet. Ce sont généralement des jeux courts, simples, nécessitant peu de temps et de ressources de calcul. Certains comme Battlefield heroes sont de vrais FPS

8. Les jeux sérieux sont des jeux dont la fonction est de soutenir des apprentissages.

Les sites de réseaux sociaux

Un site de réseau social est un service web permettant a des individus « (1) de construire un profil public ou semi-public à l’intérieur d’un système donné, (2) de définir une liste d’autres utilisateurs avec lesquels il partage une même utilisation, et (3) de voir et parcourir la liste de leurs connexions et celles faites par d’autres au sein du système. La nature et la nomenclature de ces connexions peut varier d’un système à l’autre »1

. Les sites de réseaux sociaux peuvent thématiques ou orientés vers une tranche d’âge (Habbo hotel), strictement professionnels (Linkedin, Viadeo), strictement privés, ou mélanger plusieurs dimensions(Facebook, MySpace)

 

Les écritoires

Les Wiki, le mail, les forums de discussion, les messageries instantanées et les bavardoirs forment des espaces d’écritures collectifs ou de personne à personne. La communication peut y être synchrone ou asynchrone, l’archivage des messages possible ou non

Les blogues : Un blog est un dispositif facilitant l’édition en ligne Les articles sont présentés dans l’ordre antéchronologique et un système de rétrolien permet de publier automatiquement dans les commentaires les pages qui pointent vers le blogue. Les blogs deviennent un phénomène de masse a partir de 2000 et traitent de tous les sujets. On compte a ce jour plus de 130 millions de blogues((Technorati: State of the Blogosphere 2008,” http://technorati.com/blogging/state-of-the-blogosphere//.))

Les espaces virtuels : c’est avec Second Life (2001) que les mondes virtuels ont commencé à prendre de l’importance. Dans ces mondes, le contenu est généré par les utilisateurs. Ils sont pour la plupart en trois dimensions et peuvent avoir une thématique ou être des « bacs à sable » dans lesquels chacun peut expérimenter ce qui lui plait.

 

Les espaces augmentés

Le croisement de l’Internet et de la téléphonie mobile a donné naissance à un nouvel espace : celui de la réalité augmentée. En visant un objet avec son téléphone mobile, l’utilisateur fait apparaitre des informations issues de bases de données formées sur le réseau. Il est ainsi possible de faire apparaitre les appartements en vente dans un immeuble, ou déterminer si un produit est écologique. En somme, ce que certains appelaient « le virtuel » enrichit la réalité.

  1. dana boyd et Nicole B. Ellison, “Social Network Sites: Definition, History, and Scholarship,” http://jcmc.indiana.edu/vol13/issue1/boyd.ellison.html. []
Une typologie des mondes numeriques
Étiqueté avec :    
%d blogueurs aiment cette page :