La schizophrénie est un trouble personnalité par des idées délirantes, un comportement désorganisé ou catatonique et des symptômes négatifs comme l’émoussement affectif, l’appauvrissement du discours et la perte de volonté.Dans la plupart des cas, les hallucinations des schizophrénies sont traités par des médicaments.qui se montrent généralement efficaces. Mais il ne le sont pas dans tous les cas, et ils peuvent avoir des effets indésirables générales.  mais ils ont des effets secondaires indésirables.

Le numérique apporte de nouvelles possibilités d’intervention pour les psychothérapeutes et leurs clients. Pour la première fois en psychiatrie, il devient possible de simuler ce que les patients entendent et vivent. Le professeur Julian LEFF s’est saisit de cette possiblité pour construire une médiation thérapeutique pour les patients qui souffrent d’hallucinations auditives. Une étude publiée dans la reuve Trials montre que l’utilisation de cette thérapie par avatar permet de réduire les symptômes hallucinatoires 12 semaines après le traitement. Après traitement, les personnes ont moins d’hallucinations et celles ci provoquent moins de détresse

L’étude porte sur 150 patients qui ont reçu un diagnostic de schizophrénie depuis une vingtaine d’années et entendent 3-4 voix différentes. La moitié des patients ont eu un traitement par avatar et l’autre moitié a reçu le traitement habituel. Le traitement par avatar consiste en six sessions de 60 minutes. Au début du traitement, les patients créent un avatar de la voix sur laquelle ils veulent travailler. Il peut s’agit du contenu de la voix ou de sa sonorité. La thérapie consiste en un échange entre le patient, le thérapeute et la voix avatarisée.

Au cours de chaque session, les patients passent 10 à 15 minutes à parler à leur avatar, à corriger ce qu’il dit et à prendre le contrôle de la conversation. L’idée est que le patient ait un sentiment de pouvoir sur la voix avatarisée et partant de là sur ses voix hallucinées.

Lorsque les symptômes sont évalués 12 mois plus tard, les chercheurs notent que les personnes qui ont reçu le traitement par avatar notent que les hallucinations sont moins fréquentes et moins effrayantes que celles qui ont reçu le traitement habituel.

En résumé , le personnes qui ont reçu un traitement par avatar pour traiter leurs hallucinations auditives ont moins d’hallucinations auditives que le groupe témoin; le traitement par thérapie de soutien diminue les hallucinations mais la taille de l’effet est moins importante

SOURCE

CRAIG, Tom KJ, RUS-CALAFELL, Mar, WARD, Thomas, et al. The effects of an Audio Visual Assisted Therapy Aid for Refractory auditory hallucinations (AVATAR therapy): study protocol for a randomised controlled trial. Trials, 2015, vol. 16, no 1, p. 349.

Un traitement des hallucinations auditives de la schizophrénie par avatar

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :