C’est finalement le projet Médiations numériques que je présenterai lundi prochain aux Carrefour des Possibles Aquitaine le 15 décembre 2008. A force de fréquenter les mondes numériques, j’ai maintenant plusieurs projets dans les nuages qui prennent peu à peu forme. C’est une des choses que je trouve passionnante : avoir une intuition, la voir se transformer en idée, puis en une réalisation.

Mediations numériques a pris le nom de Squigglezzz. Le squiggles sont un jeu inventés par le psychanalyste D. W. Winnicott.Il faisait un gribouilli sur une feuille et demandait a l’enfant de le tranformer en quelque chose. Puis l’enfant faisait un gribouillis et Winnicott devait le tranformer. D’un gribouilli à l’autre, d’une transformation à l’autre, le travail d’élaboration de consultation thérapeutique se faisait.

Et les "z" ? C’est une référence aux vieux groupes de warez.

Squigglez, ce sont donc des squiggles avec de la pâte à modeler numérique. Chaque enfant a un compte personnel qui lui donne accès à un espace dans lequel il peut jouer avec la matière numérique. Des brosses et de l’encre lui permettent de dessiner comme avec un logiciel de dessin classique. Il lui est également possible d’ajouter ou de supprimer de la matière, et d’utiliser différents types de matières, des plus liquides aux plus solides. Les objets produits pourraient être sauvegardés, transmis ou détruits. Ils seront des "médium malléables" : disponibles inconditionnellement, prévisibles et fidèles, auto-animés, d’une sensibilité extrême, transformables indéfiniement, informes, et consistants. Il pourrait être possible de régler ces critères. Par exemple, le caractère “prévisible” pourrait être modifié par l’enfant qui pourrait ainsi jouer avec toute la game qui va de la répétition à l’identique au chaos.

Des caractéristiques de game desing peuvent être trouvées pour  susciter, produire, appeler des effets qui pourront être travaillés par le psychothérapeute.

 

Au fait : le nom de Squigglezzz est temporaire. Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas !

 

Il faut maintenant que j’écrive une présentation "immersive"

Squigglezzz

2 pesnées sur “Squigglezzz

  • 28 juillet 2009 à 1:25
    Permalien

    Et alors ? C’est devenu quoi un an plus tard ?
    En tous les cas merci pour l’adresse du carrefour que je ne connaissais pas, à présent en Dordogne, je ne manquerai pas d’y aller si possible…
    Si votre Squigglezzz est visible sur le net, je suis curieuse de le découvrir.
    A partir de quel âge pensez vous qu’un enfant puisse l’utiliser ?

  • 28 juillet 2009 à 8:30
    Permalien

    C’est quelque chose qui est toujours au travail. Pour ce qui est de l’age, celui a partir duquel un enfant commence a jouer avec des crayons me semble être une bonne date.

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :