Thomas Gaon et moi établissons pour une journée OMNSH qui aura lieu au printemps une  de la littérature sur le thème “Jeux Vidéo et Psychanalyse”

Les psychanalystes n’ont jamais été très loin des jeux vidéo. il y a là  sans doute une spécificité française. Alors que les anglo-saxon ont vu dans l’Internet des opportunités de traitement à distance, les français se sont davantage servis des jeux vidéo dans le traitement des enfants. Il est donc intéressant de jeter un regard sur ce qui a été fait et de faire le point sur les problématiques dégagées.

Le projet Psychanalyse et Jeux Vidéo compte 3 grandes étapes : 1) la sélection des textes; 2) la (re)lecture des textes; 3) l’écriture de la revue de la littérature.

Nous en sommes à la première étape. Il s’agit d’abord de collecter les textes, d’établir une première bibliographie, de sélectionner les textes retenus et enfin d’arrêter la bibliographie finale.

J’ai pour cela ouvert un groupe sur Jeux vidéo et psychanalyse sur  Mendeley. Mendeley est un outil de gestion bibliographique. Il permet qui permet d’organiser les articles, les annoter et collaborer dans des groupes de travail.

Si vous avez des PDF qui traitent des jeux vidéo avec un angle psychanalytique, je vous invite à les ajouter dans le groupe. La procédure est très simple; il suffit de glisser-déposer les PDF ou par un widget dans le navigateur. Si vous inscrire sur Mendeley vous ennuie, vous pouvez m’envoyer les références sur mon adresse email yann.leroux at laposte.net.

Projet Jeux Vidéo et Psychanalyse Etape 1/3

5 pesnées sur “Projet Jeux Vidéo et Psychanalyse Etape 1/3

  • 1 octobre 2011 à 16:32
    Permalien

    je me joindrais à cette initiative avec plaisir

  • 1 octobre 2011 à 20:46
    Permalien

    Psychanalyse “freudienne” ou psychodynamique ?
    (par curiosité)

    À bientôt

  • 1 octobre 2011 à 21:05
    Permalien

    On ne va pas faire le tri à ce niveau. Du moment que c’est psychanalyse, c’est “in”

  • 4 octobre 2011 à 15:14
    Permalien

    ne pas oublier ce que sont devenus les Jedis à se complaire dans l’abstinence et la contemplation… ou inversement les siths qui se sont déchirés en autan de parties que de personnes. cherhcant à se subdiviser encore alors qu’ils visaient un but commun

    Il n’y a pas de Psychanalyse freudienne, jungienne ou psycho-dynamique… il n’y a pas La Psychanalyse…il y a des Psychanalystes…

    gardons nous de demander notre chemin..nous risquerions de ne pas nos perdre

  • 10 octobre 2011 à 22:26
    Permalien

    Le Jeu vidéo ne serait-il pas une nouvelle forme de Psychodrame au sens où jouer à un Jeu vidéo serait un équivalent d'”Interaction libre spontanée” ?

    En ce sens, l’utilisation du Jeu vidéo dans une perspective thérapeutique conduit à considérer tout ce qui se passe dans la séance comme les maillons de la chine d’interactivité générale, une sorte d’interactivité partagée, correspondant à l’associativité conjointe du thérapeute et de son patient corporéisée.

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :