Week 42- Old Habits Die Hard

 

J’ai eu le plaisir de discuter longuement au téléphone avec un des auteurs de la Note de d’analyse 201 que j’ai commenté ici même. La discussion a été agréable mais elle a permis d’éclaircir quelques points. L’idée des auteurs n’était pas de stigmatiser les jeux vidéo (il parait que les gameurs sont jusque dans les ministères). Le but était de faire des propositions sur les jeux vidéo et il m’a été reproché de passer cela sous silence.

Effectivement, la Note de d’analyse 201 fait cinq propositions autour de la régulation des contenus et des pratiques :

  1. Rapprocher les sites internet officiels existant en un unique portail de référence sur les jeux vidéo et leurs usages pour en améliorer l’efficacité (notoriété, appropriation par les utilisateurs)
  2. Intensifier le travail de sensibilisation à la signalétique européenne des jeux vidéo “PEGI” par le développement d’une campagne d’information du grand publique et d’une charte de bonnes pratiques destinée aux distributeurs
  3. Mettre en place des ateliers pratiques destinés aux adultes pour les sensibiliser aux signes précurseurs des usages excessifs et à leur prévention
  4. Expérimenter l’efficacité d’outils visant à diminuer les temps de connexion (repères temporels, messages sanitaires).
  5. Procéder à une étude épidémiologique à l’échelon national sur l’usage excessif des jeux vidéo.

Je lis cette Note d’analyse 201 comme une tentative de moralisation du jeu vidéo. Une des idées est de rassembler les forces pour que la diffusion du message soit la plus efficace possible. Le message à diffuser est clair : il est sanitaire. Il a rapport à la santé et  à l’hygiène. De la même façon que nous avons des “Fumer tue”, “Mangez au moins cinq fruits et légumes par jour” ou .”Endettement, dépendance, isolement, , jouer comporte des risques”” on pourrait avoir des messages d’avertissement dans les jeux vidéo.

On remarquera que la Note d’analyse 201 se propose de diffuser dans les jeux vidéo des messages sanitaires  avant même qu’une étude épidémiologique française n’ait conclu à un quelconque danger et après que des études étrangères n’aient rien trouvé de probant.

 

Crédit photo : Week 42- Old Habits Die Hard

Note d’analyse 201, la discussion continue

2 pesnées sur “Note d’analyse 201, la discussion continue

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :