Les mondes numériques sont devenus un monde banal d’interaction. Ils font partie de la culture et ils contribuent à la modifier. Les jeunes en ont des usages particuliers parce qu’ils n’ont connu que l’ère du “toujours connecté”. Les personnes en charge d’éducation et de soin des enfants et des adolescents ont à connaitre ces mondes numériques et les pratiques des digiborigènes afin de pouvoir intégrer ces connaissances à leur travail

J’interviens demain au COPES dans le cadre de la formation  SM12-13 Les adolescents et les écrans organisée par et autour de Serge Tisseron.  La formation dure quatre journées. Elle s’adresse aux professionnels de la relation et de la relation (assistants sociaux, psychologues, médecins, éducateurs, enseignants) . Elle est à ce jour la formation la plus complète que l’on puisse trouver en  France.

J’ai pu constater que quelques participants ce ces formations pouvaient avoir une connaissance de l’Internet et du jeu vidéo très restreinte. Entendre parler d’Alex et Joan, de la Guerre des Miaou Miaou, de la manière dont nous mélangeons nos psychismes aux matières numériques les intéressent, mais pour certains, cela reste une expérience exotique.  Aussi, j’ai organisé cette journée autour d’une expérience concrète. Une session dans Wold of Warcraft lancera la journée et permettra de travailler plus facilement certains points.

La journée est organisée autour des temps suivants :

Une session de World of Warcraft

Un stagiaire démarre une session de World of Warcraft à partir du bureau. Son objectif est de créer un personnage et d’arriver jusqu’au Level 5.

Le but pédagogique est de faire connaitre ce que sont ces fameux MMORPG dont la presse se fait parfois l’écho. L’expérience permettra d’approcher

  • les figures de l’exil, de la mascarade et du combat (Virole, 2012)
  • les jeux avec l’identité de soi (Leroux, 2009)
  • l’immersion et la narration (Leroux, 2012)

Les dispositifs numériques

Les dispositifs numériques sont présentés dans leur histoire et dans leurs caractéristiques. Le but pédagogique est donner des repères sur les différents lieux de l’Internet

  • le mail, “mère de tous les réseaux sociaux” selon Emilie Ogez
  • les blogs
  • les Wiki
  • les réseaux sociaux (Boyd et al. 2007)

Phénomènes numériques

L’Internet est un espace massivement groupal. Nulle par ailleurs, nous pouvons interagir avec des groupes aussi importants. Cela donne aux interactions sur le réseau des colorations et des saveurs particulières.

  • Le troll entre thanatophore et trickster
  • les mèmes
  • Anonymous, la foule numérique parfaite.

Les médiations numériques

Les médiations numériques peuvent être hors ligne ou en ligne. Les médiations hors ligne concernent plus particulièrement les jeux vidéo qui peuvent être utilisés comme médiateurs ou comme médiation.

Les médiations numériques en ligne concernent le travail d’information, d’aide et de soutien que l’on peut faire par le réseau Internet.

  • Les promeneurs du net, une expérience suédoise
  • Habbo hotel, des psychologues dans un chat graphique
  • Les psychothérapies en ligne
  • Quelques scénario d’usages avec les réseaux sociaux (Facebook, Foursquare, Twitter)
Mediations numeriques au COPES
Étiqueté avec :    

2 pesnées sur “Mediations numeriques au COPES

  • 27 mars 2012 à 11:53
    Permalien

    Programme fort intéressant. Dommage que cela ne soit pas ouvert à un public plus large (par exemple, pour un sociologue-chercheur dans le privé que je suis). On en reparlera peut-être quand tu viendras à Rennes au mois de mai.
    Gilles (le sociologue qui t’a ramené à l’aéroport de Brest quand tu est intervenu dans le DIU Ados difficiles en 2011!!!)

  • 27 mars 2012 à 12:03
    Permalien

    Euh, c’est ouvert aussi aux sociologues-chercheurs (-:

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :