WoW Character Creation

Les noms des personnages de jeu sont les éléments sur lesquels les joueurs peuvent le plus se laisser aller à leur créativité. L’apparence du personnage, les mouvements dont ils est capable sont déterminés par le code du jeu. Le joueur ne peut rien y changer.

Au moment de la création du personnage, le joueur a devant lui un infini de possibles. Le nom donné à son personnage ne dépend que de ses gouts et de ses inclinaisons inconscientes. Dans le cadre des psychothérapies des gamers, il est toujours intéressant d’examiner avec la personne le nom (ou les noms) qu’elle se donne en ligne : comme toute création, le nom du personnage porte les traces de l’inconscient de son créateur.

Les noms des personnages ne dépendant pas uniquement des gouts conscients et inconscients du joueur. Dans une étude portant sur près de 8 millions de noms de personnages, Christian Thurau et  Anders Drachen montrent que leur distribution suit une loi de puissance. Cela signifie que certains noms sont très utilisés et que d’autres sont beaucoup moins présents. Le second nom le plus utilisé est deux fois moins présent que le premier, le troisième est trois fois moins présent etc.

Avant leur étude, d’autres chercheurs ont utilisé la méthode du data mining. Les mondes numériques sont des mondes dans lequels tout fait trace. Les méthodes quantitatives peuvent donc y déployer toute leur puissance. les temps de connexion des joueurs, leurs affiliations dans des guildes, les groupes de quêtes, les raids…. tout peut faire l’objet d’une analyse minutieuse

L’étude de Christian Thurau et  Anders Drachen apporte de nouveaux éléments de réflexion. Les noms des personnages ont été peu explorés par les méthodes quantitatives, et leur étude porte sur un nombre très important de personnages.

  1. La première surprise est que la créativité des joueurs semble se heurter à un mur invisible. Plus le nombre de personnages examiné est grand, plus le nombre de noms uniques diminue.
  2. Le nom des personnages obéit à une loi de puissance. Le fait que la distribution suive la principe du “riche devient encore plus riche”  ce qui laisse suspecter un phénomène émergent
  3. La concentration des noms de personnages est plus grande sur les serveur Jeu de Rôle
  4. Les personnages non humains sont plus fréquemment mâles que les personnages humains
  5. Les affordances du jeu influencent la création nom des personnages. La classe du personnage, sa race, le type de serveur et la faction ont une influence.
  6. Les joueurs s’appuient sur des éléments de la culture et pas seulement sur l’univers du jeu pour créer les noms des personnages. Les références à la mythologie, à la culture populaire (Star Wars, mangas, comics, blockbusters, etc.) sont nombreuses. Certains joueurs font références à des lieux ou des personnages du jeu.
  7. Les noms les plus nombreux sont les noms de l’état civil banal. S’appeler Jack est préféré à Sombre Ecorce
  8. Les noms “négatifs” de personnages sont 6 fois plus nombreux que les noms “positifs”. Sombre Ecorce est préféré à Tendre Tendre Feuille

pdf-iconNaming Virtual Identities: Patterns and Inspirations for Character Names in World of Warcraft

 

      Christian Thurau  and Anders Drachen

http://ge.tt/8E8IVAM/v/0?

Les secrets des noms des personnages des MMO

Une pensée sur “Les secrets des noms des personnages des MMO

  • 26 octobre 2012 à 18:37
    Permalien

    Et alors, quels sont les noms les plus courants? Et je ne vois pas trop quelles conclusions on peut tirer d’un nom de personnage…

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :