On savait les Lapins crétins capables de tout, mais on vient de leur découvrir des capacités véritablement insoupçonnées. Une équipe de recherche italienne les transforme en rééducateurs hors pair d’enfants dyslexiques.

Les jeux vidéo d’action améliorent les compétences en lecture d’enfants dyslexique. C’est a cette conclusion qu’est arrivée une équipe de chercheurs italiens.

L’article de recherche publié dans Current Biology met en avant les points suivants

  • 12 heures de jeu vidéo d’action, sans entrainement phonologique ou orthographique, a grandement amélioré la lecture d’enfants dyslexiques
  • Les compétences phonologiques, de lecture et d’attention
  • Jouer à des jeux d’action améliore la vitesse de lecture, sans diminuer la qualité de lecture, d’enfants dyslexiques, après qu’ils aient joué à des jeux vidéo d’action pendant des sessions de 80 minutes pendant 9 jours consécutifs
  • L’attention est également améliorée

Les enfants qui ont joué aux jeux vidéo ont des meilleurs résultats que les autres a des tests mesurant la vitesse et la précision de la lecture, la reconnaissance de pseudo-mots, et le temps de réaction. Ils sont également moins sensibles aux distractions visuelles et auditives.

Pour les chercheurs, l’amélioration de l’attention liée au jeu vidéo est mise au service de meilleurs capacités de lecture. Il font du déficit d’attention visuel le problème principal des enfants dyslexiques. C’est ce déficit visuel ‘attention qui leur rendrait difficile l’identification des lettres et leurs positions respectives. Le fait que les jeux d’actions nécessitent une très grande attention, du fait du nombre d’événements que le joueur doit gérer, des objets mobiles  augmente l’efficacité du faisceau magnocellulaire qui est impliqué dans la dyslexie

Les résultats doivent cependant être pris avec prudence. D’abord parce qu’il s’agit d’une petite étude, ensuite, parce que la taille de l’effet est vraiment très surprenante. Enfin, parce que la théorie visuelle magnocellulaire est une théorie explicative de la dyslexie parmi d’autres.

 

  • Sandro Franceschini, Simone Gori, Milena Ruffino, Simona Viola, Massimo Molteni, Andrea Facoet t (2013) Action Video Games Make Dyslexic Children Read Better. Current Biology Volume 23, Issue 6, 18 March 2013, Pages 462–466
Les jeux vidéo d’action améliorent les compétences en lecture des dyslexiques
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :