La mise a jour d’un site est toujours un événement. Coté cuisine, on s’ angoisse des détails que l’on aurait oublié. Coté salle, on commente les petits et grands changements. C’est normalement une joie, mais il arrive que les choses tournent mal.

La mise à jour de desirsdavenir.org a fait imméditement l’unanimité mais contre lui. Sur Twitter, les cris d’horreur ont rapidement circulé : le site est laid. La nouvelle et l’url http://www.desirsdavenir.org passent rapidement de compte en compte. Les éclats de rire sont si importants qu’ils finissent pas percer la blogosphère. France Info consacre une brêve à l’affaire ce qui renforce encore le buzz sur twitter et Facebook. Des liens sont jetés vers le son de l’émission et les rires reprennent de plus belle.

Quelques uns commencent alors à s’intéresser d’un peu plus près a ce site qui ne respecte aucune des règles de construction. Les couleurs sont affreuses, jurent entre elles, l’ergonomie est plus que douteuse. L’image de fond qui frappe tant l’oeil de l’internaute est retrouvée par Emile Josselin sur un site de papiers peint gratuit. La bonne nouvelle est qu’il n’aura pas couté cher. La mauvaise est que le site a tout de même couté la bagatelle de 41 860 euros ! [Rue89 via L’express]. Emile Josselin indique également que Desirsdavenir.org pointe vers Retablirlaverite.org et sa facheuse rubrique Dernières vérités.

Après les premières réactions de surprise, l’agacement à ne rien voir changer colore de plus en plus les messages sur Twitter. Le compte @andrehadjez, du nom du compagnon de Segolene Royal et concepteur du site apparait sur Twitter. Mais la date de la création du compte et les messages parfois étranges qu’il produit le font rapidement identifier comme fake. D’autres réactions agressives de la twittosphère apparaissent : le nom de domaine Desirdefail.fr est acheté et mis en ligne. Il reprend et moque son modèle en mettant en avant le désastre de la mise en page. La scène du film La Chute dans laquelle on voit Adolf Hitler piquer une colère monstre est détournée par M. Laam. Une Royale Fürher montre Hitler apprendre la mise en ligne du nouveau site et s’énerver. Il y a maintenant un Desirdavenir Generator et je ne doute pas que d’autres parodies seront mises en ligne.

Le site est erreur 500, preuve que quelqu’un a fait quelque chose.

Ce qui est étonnant, c’est le manque total de réactivité. Il aurait été très simple d’intervenir en reconnaissant les erreurs pour faire retomber le buzz. Il aurait même été possible de le transformer en une dynamique de changement en faisant appel aux suggestions des uns et des autres. Le silence ne fait que provoquer l’accroissement de la frustration et des mouvements agressifs et donc des contenus négatifs. L’effet direct est de lier sur le réseau le nom de Ségolène Royal et de son site à des mots clés comme #fail, #épic ou encore Hitler. C’est ainsi que le hastag #desirsdavenir est squatté par des moqueries et des récriminations alors qu’il devrait servir de canal aux idées de Ségolène Royal

Lorsqu’elle réagit, c’est dans une curieuse Réponse aux inquiétudes dans laquelle il apparaît clairement qu’elle ne mesure pas les effet de cette affaire. Le simple fait que la mise a jour provoque des inquiétudes et non de la joie devrait l’alerter ! Une réponse simple aurait été reconnaître l’erreur. Car il y a bien erreur. Même une fresh install base de Joomla est mieux réussie.

 

Cette histoire est exemplaire de l’incompréhension des politiques vis à vis du réseau, de son fonctionnement et de sa culture. On ne peut pas être sur Internet et ne pas tenir compte des internautes. Plus exactement : on peut le faire, mais en élargissant encore le fossé avec toute une partie de la population. C’est d’autant plus dommage que les politiques se plaignent de la désaffection des français de la politique. C’est d’autant plus dommage que beaucoup plus de blogueurs, parce qu’ils savent l’importance des matières numériques, et qu’ils en connaissent le fonctionnement, s’inquiètent de la façon dont les hommes politiques français perdent pied sur Internet.

Le fail de Desirsdavenir.org

8 pesnées sur “Le fail de Desirsdavenir.org

  • 17 septembre 2009 à 0:04
    Permalien

    Wuuuu, super analyse comme d’habitude! Segolene 0 le Web 1.

  • 17 septembre 2009 à 10:46
    Permalien

    Du p’tit lait !
    (allez, je croise les problématiques… et soutiens par la même occasion les producteurs agricoles) LOL.

  • 17 septembre 2009 à 11:13
    Permalien

    Bonne reconstruction, Yann.
    Moi gros naïf que je suis, j’ai cru pendant une bonne heure au compte twitter de @andrehadjez, jusqu’à la douche de Ségolène :-)
    Ce qui pour moi prouve le fail de cette chose, au delà des sarcasmes des sachants que nous sommes, c’est que les néophytes à qui je la montre ont le même réaction d’effarement.

  • 18 septembre 2009 à 15:54
    Permalien

    Les politiques perdent-ils pied sur le net ou bien perdent-ils pied avec la réalité ?

    Franchement, faire réaliser son site par son petit ami, son fils ou son beau-frère, alors que le plus “junior” des publicitaires ou des communicants sait pertinemment que c’est un métier, un métier compliqué qui nécessite la convergence de savoirs et de talents variés, c’est croire que la politique est une affaire familiale, au même titre qu’une boucherie, une boulangerie ou une usine du XIXème siècle !

    Cela signifie qu’elle est très mal entourée, qu’elle décide seule, comme un roi-fainéant. C’est assez désolant, surtout que la Netscouade qui avait travaillé sur la campagne internet de Ségo pendant la campagne présidentielle s’était montrée redoutablement efficace !

    Mais entre les intérêts personnels et affectifs et l’intérêt commun, le choix semble fait !

  • 18 septembre 2009 à 16:13
    Permalien

    Les problématiques, ce n’est pas comme les rayons : on a le droit de les croiser !

  • 22 septembre 2009 à 23:12
    Permalien

    Personnellement ce qui me choque sur ce site est la partie “blog” dans laquelle on ne peut pas laisser de commentaires. Il n’y a aucun endroit du site qui permette aux internautes de s’exprimer.

  • Ping : La guerre des memes aura t elle lieu ?

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :