L’academie de medecine recommande l’utilisation de l’expression “pratiques excessives” et l’abandon de l’expression “addiction aux jeux video”

A l'Académie de Médecine (journée du Patrimoine)

 

L’académie de médecine a publié le 1er mars 2012 des recommandations sur les jeux vidéo.

Elle rappelle qu’il faut traiter différemment les cas des adultes et des enfants. S’agissant des plus jeunes elle recommande l’utilisation du terme “jeu excessif” plutôt que celui d’addiction au jeu vidéo

Il n’y a pas de consensus scientifique sur l’existence de réelles addictions aux jeux vidéo. En l’absence d’études précisant leurs critères, il est préférable d’utiliser le terme de pratiques excessives, moins stigmatisant.

 

Elle rappelle le “rôle primordial” des parents et encourage les familles à s’informer sur les jeux et leurs contenus afin que l’enfant soit en contact des contenus adaptés à son âge

 

Pour ce qui est des adultes, elle rappelle le risque de dépendance aux jeux d’argent. Il n’est pas question des autres jeux.

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

[...] [lu sur Psy et Geek] [...]

[…] L’académie de médecine a publié le 1er mars 2012 des recommandations sur les jeux vidéo.  […]

Désolé, les commentaires sont clos pour le moment.