(im)possible - 282/365

Crédit Photo : (im)possible – 282/365 par morberg

 

J’ai été invité par l’association Itinéraires Bis a une journée de réflexion sur le thème de la culture et de l’adolescence. Le public était composé de personnes dont le travail les amenait à se demander quelles étaient les meilleures façons de d’apporter la culture aux adolescentes.

Le sociologue Michel Fize et la metteur en scène Sylvie de Braekeleer participaient également à la journée. J’ai entendu de Michel Fize des choses qui m’ont beaucoup étonné : l’adolescence serait sans rapport avec la puberté ou encore l’adolescent est une invention moderne.

Sylvie de Braekeleer a mis en scène Chat Room qui est une excellente pièce qui montre comment les processus d’emprise peuvent être mis en œuvre dans un groupe. Il existe aussi une version DVD.

De mon point de vue, les adolescents ont rencontré la culture. Ils la rencontrent tous les jours. Ils la produisent.  Il n’y a pas les sauvageons d’un coté, et les adultes cultivés de l’autres. La culture adolescente n’est peut-être pas prisée de tous les adultes mais elle existe. Les adultes gagneraient beaucoup a apprendre des cultures adolescentes. La façon dont la culture du skate se transmet malgré les interdictions et les tracasseries est par exemple un formidable exemple culture résiliente

Je ne pense pas qu’il y ait une Culture qui serait aimable et que les adultes devraient transmettre aux adolescents. La reality TV, les séries, les comics, les blockbusters, les marques…. tout cela c’est de la culture. Le plus souvent, c’est de la ”culture non-cultivée” (Donnat, 1994), c’est à dire qui est ignorante de ce qu’elle est. ..Les adultes peuvent apporter beaucoup aux adolescents en les aidant a devenir les savants de leurs propres cultures, c’est à dire des jeunes hommes et des jeunes femmes cultivés.

Il me semble que sur l’essentiel nous étions d’accord : les adultes ont à faire offre de culture aux adolescents tout en respectant les cultures que les adolescents produisent. Tache difficile ! Car car on a vite tendance à penser que la culture institutionnelle est la seule culture instituant. .

J’ai axé mon intervention sur la culture geek. J’ai montre les liens qui existent entre les valeurs de la culture geek et l’adolescence et comment les matières numériques sont un support de subjectivation pour les adolescents.

 

Le texte de mon intervention a été partagé sur Scribd.

Culture et adolescence Une rencontre possible Lamballe 21 Février 2010

Culture et adolescents : une possible rencontre ?
Étiqueté avec :                

4 pesnées sur “Culture et adolescents : une possible rencontre ?

  • Ping : Tweets that mention Culture et adolescents : une possible rencontre ? -- Topsy.com

  • 15 février 2011 à 17:15
    Permalien

    Wow, je suis étonné que tu doives faire cette démonstration. Et dans ce contexte, la culture universitaire que tu tentes de transmettre est tout aussi résiliente.

  • 16 février 2011 à 9:13
    Permalien

    je dois dire que la lecture des anglosaxons m’a beaucoup aidé pour mieux prendre en compte la “pop culture” et éviter de regarder Koh Lanta ou American Idol de haut !

  • 24 septembre 2011 à 16:44
    Permalien

    J’ai particulièrement apprécié ta présentation sur la culture
    numérique des ados en général, il faut effectivement noter que
    si les nouveaux moyens de communication sont utilisés avec méticulosité, ils sont porteurs de beaucoup d’investissement positif.

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :