Je serais à Rennes le 3 mars pour un colloque sur L’influence sur les réseaux sociaux. L’organisateur a choisi le dispositif de la table ronde, jugé plus apte a créer les discussions. Je répondrais donc aux questions de Jacques Brégeon en compagnie de Alain Lefebvre, Jean-François Gervais, Eric Delcroix, et Jean-Charles Nayebi.

Beaucoup de thèmes seront abordés : le moi “virtuel”, les risques, l’internet comme über média, la réalité professionnelle et marketing et la législation.  Parmi les questions que nous rencontrerons : Qu’apportent les réseaux sociaux ? Satisfont-ils des besoins ? Les réseaux sociaux sont ils l’expression de l’individualisme ou du collectivisme ?  Les groupes fonctionnent-ils de la même façon sur le réseau et hors ligne ? Existe-il un moi virtuel . Qu’en est il de la cyberdépendance ? Les réseaux sociaux sont ils un hyper-média ? Vont-ils supplanter les autres supports de communication ? Les informations publiées sur les réseaux sociaux sont elles fiables ? Peut –on se servir des réseaux sociaux comme outil thérapeutique

Vous pouvez lire les différents intervenants sur leurs blogues

Alain Lefebrve sur alain-lefebvre.com

Eric Delcroix  sur Les z’ed, ou eric-delcroix.com

Jean-Charles Nayebi sur nayebi.fr

 

P.S.: Les usages n’étant pas encore tout à fait fixés : est ce que l’on a le droit de twitter lorsque l’on est à une table ronde ?

Colloque a Rennes
Étiqueté avec :            

7 pesnées sur “Colloque a Rennes

  • 25 février 2010 à 10:41
    Permalien

    Bonjour,

    Le thème de cette conférence est effectivement intéressante ou du moins m’intéresse ;-)
    Je suis à la recherche d’informations sur le moi virtuel et la construction de l’identité numérique. Auriez-vous des références à me transmettre?
    D’avance merci et bonne journée,
    LeeHesse

  • 25 février 2010 à 14:05
    Permalien

    En effet, c’est bien le mercredi 3 mars ! Je modifie le billet

  • 25 février 2010 à 17:04
    Permalien

    Sur le moi virtuel, aucune : cela n’existe pas. Sur le moi tel qu’il peut se vivre en ligne , il y a le travail mené par Serge Tisseron. Virtuel, mon amour : Penser, aimer, souffrir, à l’ère des nouvelles technologies
    et L’enfant au risque du virtuel. Le premier titre est plus grand public

  • 28 février 2010 à 14:40
    Permalien

    Pour ce qui est de twitter lors d’une table ronde, il y a de fortes chances que cela soit un moyen regrettable de se déconcentrer et de donner une impression de dilettante aux autres… La question à poser serait : pourquoi twitter pendant qu’on a des gens en face de soi avec qui parler ? Ce serait comme parler avec une personne B se trouvant à proximité lorsqu’on est en train de parler avec une personne A. La cyberdépendance a-t-elle finalement eu raison de toi ? :)

  • 28 février 2010 à 14:57
    Permalien

    Dilettante moi ? Voyons, tu connais mon sérieux, mon coté carré, mormon presque ! Ne t’inquiète pas, la “cyberdépendance” n’a pas eu raison de moi, mais je n’ai pas pu résister à un peu d’humour

  • 1 mars 2010 à 23:11
    Permalien

    oui, mais on peut aussi consulter juste les Twitts pour avoir le retour de la salle ;-)

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :