Afficher l'image en taille réelleLe livre d’Antonio Casilli est plein de malices. On le lit dès le titre : Les liaisons numériques appellent d’autres liaisons, celles que Pierre Choderlos de Laclos raconta dans un livre qui date tout de même de 1782  !

Nouvelles technologies, mais passions anciennes ! Comment est ce que le corps de désir se mélange avec l’Internet ? Quelles sont les dynamiques impliquées dans le fait d’être dans le cyberespace ? Avons nous quelque chose comme un corps virtuel ? Quel type d’espace est le cyberespace ? Quels types de liens pouvons nous espérer lier en ligne ? Ces liens révolutionnent-ils quelque chose dans notre quotidien ? L’Internet nous permet-il de réaliser des utopies ?

J’aurais grand plaisir à discuter de ces questions avec Antonio Casilli dans le cadre d’un Plat de résistance à la Cantine à partir de 19 heures.

Ce soir on mange italien à la Cantine !
%d blogueurs aiment cette page :