View post on imgur.com

Il y a les discours les croyances et les idéologies et il y a les faits. Johanna DAGORN et Arnaud ALESSANDRIN rappellent que l’âge médian du premier rapport sexuel aujourd’hui est comparable à celui des années 1970 alors que dans le même temps l’âge médian d’exposition à la pornographie à diminuer. Le inquiétudes par rapport aux efforts des images pornographiques sur les jeunes sont donc largement exagérées  

Johanna DAGORN et Arnaud ALESSANDRIN mettent l’accent sur le fait que les jeunes utilisent l’internet  pour trouver des informations de santé et que les réseaux sociaux sont des occasions d’apprentissage de soi.

L’attitude des adultes qui oscille souvent entre catastrophique et démission n’est donc pas de mise. La confiance envers la jeunesses et après  accompagnent seraient bien plus constructifs

AVEZ-VOUS LU? DAGORN ALESSANDRIN 2018 Nos fantasmes, leurs réalités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :